Saône et Loire - Département

Visiter

Imprimer la page

L'origine de la Chandeleur

La chandeleur et le carnaval ont des origines très lointaines dans l’Antiquité et rassemblent plusieurs fêtes antiques de différentes civilisations. Elles ont toutes pour point commun de fêter la fin de l’année (l’année commençant au printemps le 1er mars dans les calendriers antiques) et d’être accompagnées de différents rituels pour la fertilité des prochaines récoltes (et des femmes). Durant ces fêtes, la nourriture est riche pour souhaiter l’abondance et la fertilité des futures récoltes, les rôles inversés entre maîtres et esclaves ou entre Hommes et animaux. De ces différents rites, nous gardons aujourd’hui les déguisements, les mascarades, les défilements, les processions aux chandelles ou lampions et les crêpes.

Les différentes fêtes :

 

- Les Sacées, en Mésopotamie, au IIème siècle avant notre ère, en l’honneur de la déesse Anaïtis, nourrice des cultures et du bétail. Durant cette fête, le rôle respectif des esclaves et des maîtres était inversé.

- Les Lupercales, dans la Rome antique, fête annuelle dans la grotte du Lupercal, où la louve aurait recueilli et nourri Romulus et Remus, en l’honneur de Faunus, dieu de la forêt et des troupeaux. Durant cette fête de la fertilité, les vestales offraient des gâteaux préparés avec le blé de l’ancienne récolte pour que la récolte suivante soit bonne.

- Dans le reste de l’empire romain, on fêtait les Saturnales, en l’honneur de Saturne, dieu de l’agriculture et du temps. Durant ces fêtes, les rôles entre les esclaves et les maîtres étaient inversés pour rappeler l’égalité à l’origine des Hommes. De bruyantes mascarades étaient organisées dans toute la ville.

- Les Dionysies en Grèce antique, en l’honneur de Dionysos, dieu de la fécondité, du vin, de la végétation et de l’agriculture, duraient cinq jours. Elles se finissaient par un défilé dans les champs et une mascarade mimant le mariage de Dionysos et sa femme.

- Dans la Rome et la Grèce antiques, se fêtait aussi la Festa candelarum, en l’honneur du retour de Proserpine (Perséphone chez les Grecs), femme de Pluton. Celle-ci restait auprès de sa mère Cérès pour les 6 mois de printemps et d’été avant son retour aux enfers auprès de son mari pour les 6 mois d’automne et d’hiver. Cérès était la déesse de l’agriculture et des moissons. Aussi, le retour de sa fille symbolisait le retour du Soleil et des terres ensemencées. Durant cette fête, des processions avec des torches étaient organisées d’où le nom de Candelarum qui veut dire chandelle en latin. D’où le nom de chandeleur en français.

- La fête de l’ours, chez les Germains, Scandinaves et Celtes du nord, fêtait la sortie de l’hivernation de l’ours, lorsqu’il sort de sa tanière fin janvier, début février. Lors de ces fêtes, les Hommes se déguisaient en Ours. D’ailleurs, dans certaines régions, la chandeleur se dit chandelours (Alpes, Pyrénées, Ardennes).

- Au Canada et dans certains états des Etats-Unis, on célèbre le jour de la marmotte, lors de la fin de son hibernation.

- Au Moyen-Âge, et en particulier du XIIIème au XVème siècle, on peut associer ces différentes fêtes à la Fête des fous (comme dans le Bossu de Notre-Dame)

- L’église catholique a repris ces différentes fêtes et a choisi de les remplacer par la chandeleur, symbolisant la présentation de Jésus au temple, quarante jours après Noël. Le carnaval est aussi la dernière occasion de manger de la viande et de façon abondante avant le carême. D’ailleurs, le mot « carnaval » vient de l’italien carnavalevare qui signifie enlever la viande.

La tradition veut que pour la chandeleur, il faut faire sauter la première crêpe avec la main droite tout en ayant une pièce d’or dans la main gauche, deux symboles du Soleil. Cette première crêpe doit alors être gardée au sommet d’une armoire pour assurer de bonnes prochaines récoltes.

Bonne année !

 

…eh oui vous allez nous dire que c'est fini les vœux du nouvel an... mais aujourd'hui, 12 février, c'est le nouvel an chinois !

Et comme le nouvel an chinois a une symbolique très proche des origines de la chandeleur et du carnaval avec le passage à une nouvelle année, la fertilité et l'abondance des cultures, le retour du printemps... on vous partage une petite vidéo de Nota Bene sur les origines mythologiques du Nouvel an chinois. https://www.youtube.com/watch?v=hkzQM404A-A

Et bonne année du buffle.

 

 

imagededroite