En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Saône et Loire - Département

Visiter

Imprimer la page
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager cette page

Semaine du 06 au 10 avril : La lampe à lave

Défi scientifique 1 : La lampe à lave

Pour cette semaine, nous te proposons un truc sympa : une lampe à lave (peut-être que tu n’en as jamais vu, mais je suis sûre que tes parents en avaient ou en voulaient une quand ils étaient ados).

 

Réponds à toutes les questions et envoies tes réponses avant le mardi 14 avril,à l'adresse mail suivante : lab71@saoneetloire71.fr

Réponses aux questions

 

 

 

 

Matériel pour toutes les expériences et la lampe à lave :

 

  • Vinaigre blanc
  • Colorants alimentaire
  • Ou vinaigre coloré (Balsamique)
  • Ou épices (Pour colorer le vinaigre, le paprika fonctionne bien.)
  •  Bicarbonate de soude
  • Huile de couleur claire (Il est important qu’elle soit le plus claire possible,arachide, mélange d’huiles, tournesol, …)
  •  Petits verres, verrines ou coupelles transparentes et de préférence en verre
  • Cuillères (Pipettes si tu as)
  • Assiettes
  • Un récipient assez fin et plutôt haut (Tube à épices par exemple ou verre haut et étroit)

Quelques petites expériences préliminaires :

1. Le vinaigre et l’huile

Dans un petit verre, mets 1 cm d’huile.

Rajoute dans le verre 2 cm de vinaigre.

Mélange avec une cuillère.

Que se passe-t-il ?

  

Le vinaigre est principalement composé d’eau, par exemple si ton vinaigre blanc est à 12°, ça veut dire qu’il contient 12% d’alcool et donc 100-12=88% d’eau. Ça fait vraiment beaucoup d’eau. Donc il va se conduire un peu comme l’eau.

Quand on met de l’huile et de l’eau ensemble, elles ne vont pas se mélanger. On dit qu’elles sont non-miscibles. Tu pourras mélanger autant que tu veux, l’huile ne fera que des petites gouttelettes dans l’eau qui vont se rencontrer.

On voit aussi que l’huile se trouve au-dessus de l’eau. Elle flotte. Elle est donc plus légère que l’eau. On dit même qu’elle est moins dense.

 

 

 

2. Le vinaigre et le bicarbonate

Dans un petit verre, ajoute une cuillère à café de bicarbonate de soude.

Mets ton verre au centre d’une assiette (ou dans l’évier).

Verse du vinaigre dans un deuxième verre.

Verse en une seule fois tout le vinaigre sur le bicarbonate.

Que se passe-t-il ?

Le vinaigre est comme tu dois le savoir acide (comme le citron par exemple, l’ananas ou les pommes vertes). Si tu en gouttes un peu, ça va te piquer la langue.

Le bicarbonate de soude lui est le contraire d’acide. On dit qu’il est basique. Les produits basiques ne se mangent pas en général et servent plutôt à laver (savon, lessive, javel).

Quand un produit acide rencontre un produit basique, il y a une réaction chimique que l’on appelle acido-basique.

Cette réaction produit un gaz et c’est ce gaz qui va faire mousser le mélange. C’est ce que l’on appelle l’effervescence.

 

 

 

La lampe à lave

 

Dans ton récipient haut et étroit, mets environ 10cm d’huile (plus le récipient est étroit moins tu utiliseras d’huile).

Ajoute 2 cuillères à café de bicarbonate de soude.

Dans un verre, verse du vinaigre.

-          Si tu as des colorants alimentaires : mélange du vinaigre blanc avec du colorant (tu peux faire un verre par colorant).

-          Si tu as du vinaigre de couleur foncé (balsamique par exemple), mets-en un peu dans un petit verre.

-          Si tu n’as ni vinaigre coloré, ni colorant alimentaire, mets dans ton petit verre du vinaigre et ajoute une épice comme le paprika pour colorer ton vinaigre.

Avec une petite cuillère, ajoute des gouttelettes de vinaigre coloré dans ton verre d’huile.

Observe-bien.

Que se passe-t-il ?

 

 

 

 

 

 

 

1.       La goutte de vinaigre est plus lourde que l’huile donc elle coule.

2.       La goutte de vinaigre rencontre le bicarbonate de sodium qui se trouve au fond. Comme dans l’expérience 2, il y a réaction et production d’un gaz.

3.       Le gaz est léger, plus léger que l’huile et la gouttelette de vinaigre gazeuse remonte à la surface.

4.       Arrivée à la surface, le gaz s’échappe dans l’air, et la gouttelette mousse. C’est l’effervescence.

5.       Débarrassée de son gaz, la gouttelette de vinaigre est de nouveau plus lourde que l’huile est recoule au fond du verre. Et c’est reparti pour un tour !

 

 

 

imagededroite