En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Saône et Loire - Département

Visiter

Imprimer la page
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager cette page

Trans Formation

du 26 juin au 11 octobre 2015

Une exposition proposée par le Lab71 et le Département de Saône-et-Loire dont le commissariat a été confié à Esox Lucius.

Présentation de l'exposition

Faire découvrir les cultures est l’un des défis que s’est fixé le Lab 71 en accueillant un programme artistique tous les été. En 2015, le Lab 71 et le Département de Saône-et-Loire ont confié à Esox Lucius le commissariat de l’exposition TRANS FORMATION. Cette exposition d’art contemporain relève des notions de transformation, de mutation et prend en compte des préoccupations actuelles, tant scientifiques, biologiques qu’humaines et/ou sociales. Esox Lucius a sollicité neuf artistes pour des réalisations qui touchent à l’intime, perceptibles par un large public.

Les oeuvres présentées incitent le visiteur à s’interroger sur son rôle actif dans les mutations de territoires, et l’évolution des mentalités. Ancrées dans notre réalité, elles parlent d’un passé et d’un devenir dans un langage contemporain. Cela se transforme, cela bouge, évolue ou s’efface.

Le travail des artistes présenté au sein de cette exposition témoigne de nos préoccupations : sciences et techniques, utilisation d’artifices pour s’approprier une métamorphose mécanique du réel, mutation de territoires géographiques, approche des processus naturels et/ou biologiques… Parmi ces artistes, quelques-uns ont réalisé des oeuvres spécifiques pour l’exposition, avec des créations originales.
Chacune des oeuvres choisies développe un discours autonome, mais toutes sont complémentaires entre elles. Le choix des pièces proposées par Esox Lucius se veut cohérent dans une lecture de la notion de mutation, de transformation. Dans les oeuvres pensées, la réalité matérielle résonne avec une poétique affirmée. Films d’art, lumières, sons, éléments naturels et sculptures s’entremêlent.

La mise en espace de l’exposition se veut ouverte, permettant une circulation du regard et de la pensée. Chaque geste existe tant pour lui-même qu’en résonance avec l’autre… un ensemble.

Les artistes

> Dans l’espace exposition : Cécile Beau, Blanca Casas-Brullet, Valère Costes, Anouck Durand-Gasselin, Moufida Fedhila, Bertrand Rigaux, Muriel Toulemonde et Arnaud Vasseux. Un collectionneur prête « FlamByFrame », film de Céleste Boursier-Mougenot. Le FRAC de région Centre prête « C=1/√ΡΧ. », oeuvre de Cécile Beau.

> À l’auditorium : Pierre Bastien (artiste musicien), François Bazzoli (conférencier), Simone Dompeyre avec l’association Traverse vidéo (programmation vidéo).

Contact

Lab 71
2 chemin du Molard
71520 Dompierre-les-Ormes

Téléphone : 03 85 50 37 10
Courriel : lab71@cg71.fr

Nous contacter

Pratique

Le grand public est accueilli du lundi au vendredi d’avril à fin octobre :

> Du 27 juin au 15 septembre : de 10 h à 18 h
> Du 16 septembre au 31 octobre : de 14 h à 18 h

Le saviez-vous

Cette exposition s’inscrit dans la programmation du Lab 71, qui s’attache à promouvoir le développement durable auprès des publics et en particulier des jeunes. Cette exposition fait l’objet d’ateliers pédagogiques spécifiques ouverts au grand public.

Le Lab 71 est un lieu où l’observation, la manipulation, la réflexion, l’expérimentation et la démarche participative sont les maîtres mots, au centre des animations et des activités à destination du grand public (d’avril à fin octobre) et des jeunes.

Commissariat

Esox Lucius est une association de production et de diffusion d’art contemporain en Brionnais-Charolais. Depuis bientôt 15 ans, cette association agit pour le développement culturel en milieu rural. Ses actions se construisent principalement autour des arts visuels et de la musique avec l’attention permanente de l’accès à la culture pour tous.

Événements

VENDREDI 26 JUIN 2015 À 17 H : VERNISSAGE EN PRÉSENCE DES ARTISTES.

Week-end inaugural.
Samedi 27 et dimanche 28 juin 2015 – Gratuit
En présence des artistes.
Ouverture de 10 h à 18 h.

Présentation des projections permanentes à l’auditorium sélectionnées par Simone Dompeyre de Traverse

Vidéo.

VENDREDI 31 JUILLET 2015 À 20 H 30 : Conférence "Arts et sciences ; des noces complexes"

AUDITORIUM / François Bazzoli : conférencier, historien d’art contemporain.
En référence à son ouvrage "Vertige de la Connaissance" (Sciences humaines et art contemporain).

Né à Marseille en 1947.

Historien d’art, professeur titulaire d’Histoire de l’Art Contemporain à l’École Supérieure des Beaux-Arts de Marseille-Luminy (1984 – 2012).
Enseignant à l’École Nationale de la Photographie d’Arles (1986 – 2008).

Auteur de nombreux articles sur l’art pour revues, musées, catalogues, ouvrages spécialisés et actes de colloques.

Commissaire d’exposition pour le Musée Cantini, le Musée des Beaux-Arts de Toulon, le festival d’Avignon, le Fond Régional d’Art Contemporain de PACA, la Galerie de l’École d’Art de Marseille, la Galerie des Grands Bains Douches de la Plaine...
Conférencier spécialisé dans l’art du XXe siècle, et plus spécialement dans l’art des trente dernières années.

Quelques ouvrages :
> Kurt Schwitters : l’art m’amuse beaucoup (Éditions Images en manoeuvres, 1992)
> Patrick Corillon (Éditions Artgo, Bruxelles, 1997)
> Dérives botaniques (Editions Artgo, 1998)
> Faux projets, vrais semblants (Éditions Yellow Now, 2000)
> Par défaut (Éditions Yellow Now, 2000)
>The Statement (Édition Images en manoeuvres, 2006)...

Les interventions de François Bazzoli ne perdent jamais le fil d’une pensée éclairée et documentée, ni le contact vivant avec le public, toujours habitées par le désir de mener la réflexion vers le haut sans jamais être ni élitique, ni ésotérique. Un des privilèges de la pensée intelligente en constante écoute de l’autre, empreinte de grande humanité.

JEUDI 2 JUILLET 2015 À 20 H 30 : Concert "Resurrectine"

PIERRE BASTIEN / AUDITORIUM / 3 €

Admirateur de John Cage, ce "compositeur mécanique" débuta en construisant très jeune déjà des instruments à partir d’objets récupérés comme des électrophones
usagés, des métronomes, des cymbales ou des poulies.

Il a construit et mis au point un orchestre domestique et privé fait de dizaines de robots en Meccano, joueurs d’instruments de musique traditionnels et parfois d’objets usuels.
C’est avec ces machines regroupées sous le terme "Mecanium", et d’autres issues de pratiques voisines, qu’il enregistre ses albums et donne ses concerts. Grâce à la survivance simultanée d’un certain esprit dada chez ses contemporains, Pierre Bastien a travaillé avec des artistes de renom : Dominique Bagouet, Pascal Comelade, Pierrick Sorin, DJ Low, Robert Wyatt ou Issey Miyake.
Il apparaît dans plusieurs festivals de musique expérimentale en France, Norvège, Australie, Japon, Canada, Pologne et États-Unis.

www.pierrebastien.com
Pierre Bastien présentera "Mecanium" qui inclut jusqu’à 80 machines-musiciennes. Ses concerts sont accompagnés d’une projection vidéo reprenant ses gestes de composition en temps réel.

VENDREDI 18, SAMEDI 19 ET DIMANCHE 20 SEPTEMBRE 2015 : "Images en mouvement"

Temps dédié aux films d’art.

À l’occasion des Journées du patrimoine, le Lab 71 et Esox Lucius propose "Images en mouvement", un temps fort de l’exposition dédié à la projection de films d’art.

Lors de ces journées, Simone Dompeyre présentera une sélection de films et de vidéos d’artistes. Sélection différente des vidéos présentées en boucle durant l’exposition.

Lors de ces journées, deux moments particuliers seront consacrés aux oeuvres vidéos et aux films de Muriel Toulemonde et de Moufida Fedhila.

imagededroite